lundi 21 juillet 2008

M32 - Metronomy : "Nights Out"

Des sons de trompettes lentes et grésillantes retentissent, une guitare ukuléleske les rejoint, puis une deuxième guitare sèche s'ajoute dessus. Les trompettes bizarres reviennent de plus belle, ça fait penser à du Ratatat en plus lent.. C'est calme mais entraînant.
C'était l'intro du CD de Metronomy !





Il vient de sortir et j'ai décidé de vous faire une critique en live ! La règle est simple : une seule écoute, j'arrête la critique à la fin du CD !
Bref ! Le disque tourne là!


Un petit roulement de tambour et c'est reparti ! "The End Of You To" démarre à coup de clap et de coups de doigt sur la joue ! La guitare donne la mélodie et on commence à se demander : "Mais que fait Metronomy? C'est pas eux ça !". Et pourtant ! Le voilà qui arrive, le son Metronomy ! Il entre avec une distorsion du son et BAM ! les sons de violons/trompettes si cher au groupe anglais.

À la fin du deuxième morceau, on se dit : "Euh... ils se la jouent on met pas de paroles dans nos morceaux ?". Mais non...

On ne s'attendait pas à retrouver ce morceau et pourtant il est là ! "Radio Ladio" ! Sorti sur vinyle depuis un moment, il nous emporte avec ses chœurs ("R! A!... D! I!.. OOOOOOO... L! A!... D! I!... OOOO") et nous fait tourner sur nous même. Bref, ce morceau est sûrement le meilleur de Metronomy mais bon, je n'ai pas encore entendu tout l'album...

Tiens, d'ailleurs en parlant de morceau qu'on connait, le suivant est "My Heart Rate Rapid" ! Encore un sorti sur vinyle qu'on entend partout depuis un moment ! Encore ces chœurs de voix aigus qu'on apprécie tant ! Avec la guitare qui remonte suivit de trompette stridente : vraiment dansant ce morceau !

Mais bon, là euh... en 4 morceaux, on en a deux qu'on connaissait déjà et un qui est une intro (de 3 minutes, certes). Elle est où la nouveauté ?

Pas tout à fait pour maintenant puisque le morceau suivant est celui sorti sur Myspace pour la promo de l'album : "Heartbreaker". Ça ressemble moins à ce qu'on a l'habitude d'entendre de leur part. Ça fait plus rock, (très) pop anglaise, seules les petites notes de violons/trompettes (qui ressemblent pour le coup à des cornemuses) nous rappellent que c'est bien Metronomy sur ce CD. C'est pas déplaisant mais c'est quand même beaucoup moins dansant que les 3 morceaux précédents.

On enchaîne avec "On The Motorway" qui a un titre qui lui correspond bien : on s'imagine très facilement dans une course poursuite en voiture mais pas en jolie vue 3D ! Non non : en vue 2D du dessus façon GTA 1 ou 2. Une petite mélodie rapide à la trompette reprise par ces sons bizarres et une batterie pour le rythme.

"Side 2", le morceau suivant, a l'air d'être une entracte pour ralentir un peu le rythme. Musique jazzy sur des instrus pas très bien accordés. Une guitare électrique joue un riff calme en boucle quelques minutes puis s'arrête pour laisser rentrer un son de synthés aigus qui jouent sur les mêmes accords. Puis les deux instrus jouent ensemble pour une montée. Non, vraiment, ça rappelle Ratatat ! C'est marrant, la batterie y fait franchement penser. Manque d'originalité ? Ou un style qu'on ne connaissait pas ? Après tout c'est que leur deuxième album au petits jeunes là...

On repart à coup de beats electros vite rattrapés par... par ? ben les violons/trompettes (oui encore eux). "Holidays" (single de l'album) est une mélodie disco à la basse, une batterie minimale et très rock, mélangé à des chœurs de voix d'hommes aigues et qui résonnent. On a toujours l'impression que le son est distordu. Un synthé joue là mélodie qui devient pour le coup un peu morbide.

Aaaaah un chœur féminin ! "A Thing For Me" commence de cette manière... La voix rappelle beaucoup celle sur "Oh My Gosh" de Basement Jaxx . Ce morceau s'annonce plus hip-hop mais garde ce rythme rapide qui ne peut que nous entraîner. Roulement de tambour militaire et synthé se mélangent derrière ce chœur, alors que derrière la voix du chanteur il n'y a qu'un son de grosse caisse de batterie.

C'est bien je trouve... On s'ennuie toujours pas, l'album plaît (en tout cas jusqu'à maintenant) dès la première écoute.

Des guitares qui font instruments à corde japonnais servent de commencement à "Back On The Motorway". D'ailleurs, les trois de Metronomy chantent avec un accent jap' qui fait rire au début mais s'accorde plutôt à la musique. Musique qui fait penser cette fois plus à K2000 qu'à un jeu vidéo... Wahou ! une vrai trompette, viens jouer un solo très jazz par dessus le chœur jap'.

"On Dancefloors" démarre de manière assez classique pour un morceau "taillé pour les dancefloors": un instrument en plus se rajoute toutes les 2 mesures... On échappe pas aux maracas et aux claps... Dommage, le reste de l'album était quand même plutôt original.. Ce morceau pourrait être de n'importe qui... Bon, il est pas horrible non plus, hein ?! Juste pas original... On se laisse quand même emporter par cette voix de sirène qui dit juste "iiiiii" en suivant la mélodie.

Ah? Déjà l'outro!

Un mélodie au ukulélé et à la guitare un peu mélancolique joue sur tout le long. Eh oui c'est déjà la fin... Un effet de larsen de guitare électrique renforce la veine mélancolique du morceau. Et puis pouf! la guitare et le ukulélé s'arrêtent et on déteste le silence.


Verdict: 4,25/5



"Holiday"

Myspace

1 commentaire:

Anonyme a dit…

Merci pour la chronique qui je trouve reflète très bien leurs musiques!