lundi 26 janvier 2009

F10 - "Les Noces Rebelles" de Sam Mendes


Super film, qui montre les mécanismes d’un couple en décomposition suite à la perte de leur illusion de liberté dans une Amérique trop policée. Le film est esthétiquement très beau : décors, costumes, acteurs s’accordent à la perfection. Leur interprétation par Leonardo Di Caprio et Kate Winslet est impressionnante.

Voilà tous les bons côtés du film, mais malheureusement à la fin on sent bien que quelque chose ne va pas, il manque des éléments pour que ça devienne un Grand film. Enfin je dis ça parce que j’ai fais une grossière erreur : je suis allé le voir juste après Slumbog millionaire alors forcément ça coince un peu. Comment s’apitoyer sur le sort de deux adultes ayant tout pour être heureux (enfants, amis, travail, maison, argent…) quand on vient de passer 2h à voir des enfants crapahuter dans des bidonvilles indiens, risquant la mort pour ne pas crever de faim ? Ca laisse un goût un peu amer. Mais de quoi se plaignent-ils exactement, wtf ? On dirait un livre de Douglas Kennedy qui aurait mal tourné. On le sent bien dès le début que ça va pas marcher : Lucien avait beaucoup galéré à Paris avant de s’avouer vaincu chez Balzac, là les illusions semblent déjà s’étioler dès les préparatifs.

Mais après tout n’écoutez pas mon avis ou plutôt ne choisissez pas le même timing que le miens (ceci dit courez voir Slumdog millionaire, après !).
Une dernière chose : si comme moi vous avez eu envie de revoir Titanic juste après Les Noces Rebelles afin de vous replonger dans la nostalgie de votre adolescence, celui-ci vous paraitra toujours aussi agaçant dès les dix première minutes. Inutile d’encombrer BitTorrent, j’ai déjà testé pour vous ;)

Verdict: 2,5/5



En salles à partir du 21 janvier 2009

1 commentaire:

Olivier Morneau a dit…

Moi je me suis complètement emmerdé. C'était peut-être la traduction française qui était ridicule, le manque total d'attachement vis-à-vis cette famille ou le fait que je ne comprenais absolument pas pourquoi tout le monde semblait trouver que cette famille était parfaite et heureuse alors qu'ils avaient toujours l'air de se faire chier. Et Di Caprio me tappe trop sur les nerfs.