dimanche 30 novembre 2008

M53 - Kanye West : "808s & Heartbreak"

La blague !



Bon, alors je découvre là, à l'instant, que Kanye West a sorti un nouvel album. Et, comme j'étais resté assez content du dernier, je me dis : "wahou ! trop cool, je savais pas!" et j'écoute.


Et euh... hum, ben disons que je pensais que cet album pourrait, peut-être, être celui de la maturité (s'il en est)... Mais cet album c'est juste celui où Kanye découvre le...vocodeur ! On applaudit bien fort s'il vous plait.. Eh oui, il lui aura fallu 10 ans pour le découvrir, et puis surtout découvrir le Robot Mode !
C'est simple, Kanye se fait une voix de robot sur tous les morceaux SAUF sur la chanson "RoboCop". Si c'est pas une super blague, ça, quand même ?

Bon soyons sérieux. Le premier morceau de l'album, "Say You Will", est d'un calme qu'on aurait pas imaginé pour ce monsieur. Il y a quand même toujours une batterie derrière avec des bruits bizarres. On dirait qu'il a essayé de s'inspirer de Thom Yorke, c'est risible. Il y a des chœurs gospels robotiques qui font "ooooh oooooh ooooh". Et ce morceau dur 6min28 ! On n'était pas habitué à ça, normalement c'est 3 minutes pas plus, juste ce qu'il faut pour pouvoir caler une pub Conforama et enchainer avec Sefyu. Là, c'est pas pareil, tu comprends ? Là, comme le morceau est lent, ben il dure deux fois plus longtemps. Normal.

Bref, on enchaine avec une autre blague. Cette fois-ci, c'est celle du mec qui essaye de "faire sortir la musique des ses gonds". Kanye West a enregistré son morceau en studio tout bien et tout et puis il a décidé de faire un featuring avec Kid Cudi. Et lui, comme c'est un mec cool (j'en sais rien en fait), il s'est juste enregistré devant son mac en parlant sur Facebook, Skype et cie. Donc on entend la musique assez mal parce que surenregistré par le micro de son mac, avec des bruit de Skype et la voix de Ce gars qui dit deux mots toutes les 10 secondes.
Avouez, elle est bonne celle là, non? On entend même quand Kid Cudi monte le son (tioup tioup).

Ensuite, on a "Heartless". Morceau dans le quel il s'auto-sample : Kanye est un peu une source d'inspiration pour lui même. Le morceau de piano qu'on entend à la fin de chaque phrase vient de "Homecoming", son duo avec Chris Martin. Donc, il reprend un (presque) bon morceau pour en faire un (pas) bon morceau (du tout). Ça sonne un peu ragga mais c'est du cliché déjà trop entendu partout.

Wow deuxième featuring ! Avec Young Jeezy cette fois. On dirait qu'il essaye de "lancer la nouvelle génération"... Sacré Kanye, t'es trop sympa, on en a déjà plein des comme ça !
Eh! j'ai dit "soyons sérieux". Donc, "Amazing", c'est le titre de ce feat avec Young Jezzy. Un titre dans lequel Kanye passe son temps à dire "It's amazing, that's amazing, so amazing" et où l'autre, le jeune, dit "i'm amazing, so amazing".

Dans la suivante, "Love Lockdown" Kanye West est tellement amoureux d'une fille que, quand il crie son amour, le micro sature. C'est ça la force de l'amour vous voyez, bande de français. Je passe.

Ben ouais normal, il y a encore un feat avec Kid Cudi. J'étais trop impatient... C'est marrant, ça sonne un peu disco. Il y a un chœur de mecs pour le refrain, et même une réponse des filles avec des échos, ça fait comédie musicale. Avec des sons qui ont l'air de sortir tout droit de Starfox Adventures sur Nes.

Mince, j'ai parlé trop vite tout à l'heure, en fait il utilise aussi la voix vocodée sur "RoboCop". Le morceau est rythmé par les coups de feu et les crissement de mouvements de robot. Vous savez le "vuuuu" des surélévateurs EDF ? Ben voilà, ce bruit là.

Bon, mes paragraphes se raccourcissent, il faut que je fasse quelque chose. Comme les morceaux sont tous les mêmes (oui parce que Kanye arrive à "garder un univers sonore tout au long de son album", trop fort Kanye !) on a qu'à dire que je fais un paragraphe commun aux 4 morceaux restants.

Bon en fait non, je vais répéter ce que j'ai dit au dessus. Dans ces quatre morceaux il y a un featuring avec Lil Wayne qui ressemble à tous les featuring que Lil Wayne peut faire : des phrases avec des échos.
Et puis en bonus, on a droit à un live à Singapour. C'est une impro tu vois, parce que Kayne c'est un mec trop cool qui fait des impros.


Bref, l'album est objectivement nul quoi.


Verdict : 0,75/5



"Love Lockdown"

Myspace

4 commentaires:

Benjamin F a dit…

Lol, je l'adore ce nouveau Kanye !!!
Enfin un mec qui fait de la musique radiophonique tout en complexifiant le rendu final.

En revanche, cette chronique est vraiment trop marrante :p

A+
Ben

la mélodie du bonheur a dit…

c'est toujours le problème de la complexité de la critique, le manque d'objectivité, en même temps difficile d'être objectif quand la musique fait ressentir des choses, en bien ou en mal. bref tout ça pour dire que je trouve cet album d'une intensité remarquable, chaque titre est produit avec une précision millimétrée, la voix "auto-tunée" étrange au départ en devient touchante apres quelques écoutes, et chaque titre prend une dimension unique. C'est à mon sens un album qui s'écoute et se ré-écoute pour y découvrir toutes les subtilités, Say you will prend au tripes, Heartless est un pur morceau de rap contemporain, je t'accorde le sample de Homecoming, mais cold winter un pur moment de bonheur et AMazing est..amazing...peut être te faudra t il plusieurs écoutes ou pas, en tout cas merci pour cette critique...;) (je précise que je n'ai rien à voir avec la maison de disque!! ;-)

Jumbo a dit…

lol marrante cette chronique :P

Anonyme a dit…

Cette critique est profondemment consternante... Simplement témoin du manque de gout de son auteur